Préparer votre animal de compagnie au printemps

person walking dog in garden

À l’approche du printemps et des températures plus clémentes, les humains et leurs animaux de compagnie sont ravis d’avoir l’occasion d’aller à l’extérieur pour faire de l’activité physique. Les activités extérieures sont aussi bénéfiques pour votre animal que pour vous. La marche, la randonnée, la natation et l’exploration contribuent toutes à maintenir la santé physique de votre animal et à stimuler son esprit.

Bien que le printemps amène son lot de passe-temps extérieurs sains, la fonte des neiges expose aussi votre compagnon à quatre pattes à certaines menaces. Pendant que la nature s’éveille, de nombreux parasites pouvant rendre votre animal malade s’activent aussi. Heureusement, votre vétérinaire peut vous proposer diverses solutions préventives pour vous permettre de profiter de l’extérieur en toute sécurité avec votre animal de compagnie.

La leptospirose chez les animaux de compagnie
La leptospirose est une bactérie transmise par l’urine des animaux sauvages et d’autres mammifères. L’organisme peut survivre dans un environnement chaud et humide, surtout s’il est à l’abri de la lumière directe. Les moufettes, les ratons laveurs et plusieurs rongeurs répandent la bactérie de leptospirose en zones urbaines et rurales. Les animaux de compagnie peuvent être contaminés lorsqu’ils entrent en contact avec de l’eau stagnante ou un sol trempé. La leptospirose peut causer de la fièvre, de l’abattement, des lésions aux reins et au foie, d’autres maladies plus graves et même la mort. Heureusement, les chiens peuvent être vaccinés chaque année contre la leptospirose. Si vous habitez une région où la leptospirose est endémique, vous devriez inclure ce vaccin dans les soins annuels de votre animal.

Les tiques et la maladie de Lyme chez les animaux de compagnie
Les tiques sont de vilains petits parasites dont le cycle de vie commence au printemps. Les larves de tiques ont hâte de se nourrir et grandissent dès que la température extérieure atteint quatre degrés Celsius. Elles préfèrent les zones boisées ou herbeuses, mais peuvent même se retrouver dans une cour arrière ou un parc en ville. Les tiques s’accrochent à la peau des animaux de compagnie et d’autres mammifères pour sucer leur sang pendant une période allant de quelques heures à quelques jours. Leur contact prolongé constitue un excellent moyen de propager des maladies comme la maladie de Lyme, l’Ehrlichia et la fièvre pourprée des montagnes Rocheuses. Le territoire des tiques prend de l’ampleur à l’échelle du Canada. Les propriétaires d’animaux de compagnie consciencieux devraient s’informer sur la prévention des tiques chaque printemps auprès de leur vétérinaire. Un vaccin contre la maladie de Lyme est également offert aux chiens qui vivent en zone à haut risque.

Les parasites chez les animaux de compagnie
Certains propriétaires d’animaux peuvent être moins assidus à l’égard du ramassage des selles pendant les mois d’hiver. La fonte des neiges dévoile énormément de déjections animales, ce qui pose un risque de contracter des parasites intestinaux. Les œufs de nématodes, de trichures et de coccidies peuvent survivre à température froide dans les selles et le sol contaminé. Les animaux de compagnie sont exposés à ces agents pathogènes lorsqu’ils explorent leur environnement. Le Companion Animal Parasite Council recommande l’analyse des selles deux fois par année et l’administration mensuelle d’un traitement préventif à large spectre des parasites pour tous les animaux de compagnie adultes. Les chiots et les chatons sont vermifugés plus fréquemment. Votre vétérinaire peut vous aider à choisir le traitement préventif des parasites qui convient à votre animal et à votre lieu de résidence.

Le parvovirus chez les chiens
Le parvovirus canin est un virus extrêmement contagieux qui survit longtemps dans les selles et les sols contaminés, ainsi que sur les surfaces poreuses. L’arrivée du printemps est souvent associée à une augmentation des infections au parvovirus en raison de la hausse de la contamination fécale du sol. Le parvovirus provoque des symptômes graves et parfois mortels, comme des vomissements, de la diarrhée et de l’immunodéficience. Heureusement, la plupart des chiots sont vaccinés dès que possible contre ce dangereux virus. Tant que votre chiot n’a pas reçu tous ses vaccins, gardez-le hors de portée des chiens inconnus et évitez les lieux extérieurs très achalandés. Assurez-vous que les vaccins de base de votre chien adulte soient à jour, selon les recommandations de votre vétérinaire.


L’arrivée du printemps constitue une excellente occasion d’aller à l’extérieur, de faire de l’exercice et d’explorer les alentours avec votre animal de compagnie. Avant de lui enfiler sa laisse, communiquez avec votre vétérinaire pour vous assurer qu’il est bien protégé pour s’aventurer dans la cour et en nature.

Written by:
Dr. Sperry, DVM, Veterinary Advisor, Pets Plus Us
Les informations fournies et contenues dans ce document sont les opinions de PTZ Insurance Services Ltd. qui sont basées sur des publications externes. Le contenu n'est pas destiné à remplacer les conseils d'un vétérinaire professionnel. PTZ Insurance Services Ltd. n'assume aucune responsabilité pour toute perte, réclamation ou dommage découlant du contenu.