VÉTÉRINAIRE 101

Ici, vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur la profession et la communauté des vétérinaires au Canada : pourquoi la médecine vétérinaire est-elle aussi spécialisée, pourquoi les soins vétérinaires sont-ils importants pour la santé de votre animal de compagnie et quels sont les éléments de coût des diagnostics et traitements pour les chiens et les chats. Lorsque vous en saurez plus sur les cliniques vétérinaires et les professionnels qui prodiguent des soins aux animaux de compagnie, vous comprendrez pourquoi nous croyons qu’ils jouent un rôle important dans la santé et le bien-être de vos compagnons.

Quels sont les points communs ou divergents de la médecine vétérinaire et de la médecine pour les êtres humains?

La principale différence entre la médecine pour les êtres humains et la médecine vétérinaire au Canada est que la médecine pour les êtres humains est en grande partie subventionnée par les revenus fiscaux (c.-à-d. qu’elle est socialisée). La médecine vétérinaire est privatisée. En d’autres termes, les installations complexes requises pour prodiguer les soins aux animaux de compagnie sont entièrement financées par les vétérinaires eux-mêmes.

Les êtres humains et les animaux sont exposés à des maladies semblables. Ainsi, à presque tous les points de vue – des maladies aux traitements connexes – la médecine pour les êtres humains et la médecine vétérinaire sont semblables. Cela n’est pas surprenant, étant donné que les êtres humains font partie intégrante du règne animal.

Une autre différence (observée au moins au Canada) est que lorsqu’un animal de compagnie souffre d’une maladie douloureuse et débilitante et que cet animal n’a plus aucune qualité de vie et aucun espoir d’amélioration, un vétérinaire, en étroite collaboration avec la famille concernée, a le pouvoir de mettre fin à sa souffrance sans cruauté.

Quelle formation a suivie le personnel d’une clinique vétérinaire?

Dans un hôpital vétérinaire, diverses fonctions sont assumées par différents employés :

Techniciens en santé animale (techniciens en santé animale, techniciens en santé animale autorisés, techniciens vétérinaires, etc.)

L’une des fonctions les plus importantes est celle du technicien vétérinaire, fonction qui est équivalente à celle d’une infirmière ou d’un infirmier praticien dans la médecine pour les êtres humains. Ces personnes hautement qualifiées ont suivi une formation d’une durée de deux ou trois ans pour obtenir une licence et, dans plusieurs cas, elles étaient déjà titulaires d’un diplôme universitaire avant de commencer leur formation. Comme c’est le cas pour les vétérinaires, une des exigences du maintien d’une licence de technicien vétérinaire est de suivre une formation continue pour obtenir des crédits annuels.

Réception de clinique vétérinaire

L’image de la plupart des cabinets de vétérinaire est véhiculée par la ou le réceptionniste. Bien que des cours collégiaux soient offerts pour apprendre à être un bon ou une bonne réceptionniste, très souvent, les réceptionnistes de cliniques vétérinaires apprennent sur place après avoir occupé un poste de réceptionniste dans un autre domaine ou une autre profession. Habituellement, les réceptionnistes qui travaillent dans un cabinet de vétérinaire aiment les animaux, ont une bonne mémoire, sont dynamiques et font preuve de compassion.

Directeurs de cabinet

Étant donné les défis que doivent relever les vétérinaires praticiens très occupés, il est souvent impossible pour ceux-ci d’exploiter leur propre cabinet, et ce rôle essentiel est souvent rempli par un directeur. Plusieurs cabinets de vétérinaire ont des directeurs dont la responsabilité est de s’assurer que la clinique ou l’hôpital fonctionne sans heurts. Il y a également des cours collégiaux offerts pour développer les compétences requises pour être un bon directeur. Parfois, les techniciens vétérinaires qui possèdent les compétences requises pour être un bon directeur deviennent des directeurs de cabinet de vétérinaire. Il est très important de suivre une formation d’appoint annuelle lorsque l’on occupe ce type de poste, et c’est pourquoi ce type de formation est offert par les associations de vétérinaires du Canada.

Autre

La plupart des autres postes dans un hôpital sont assumés par des personnes qui ont été formées sur place et qui aiment suffisamment le travail avec les animaux pour en faire une carrière.

J’ai entendu parler des infirmières ou infirmiers vétérinaires. Existent-ils au Canada?

Au Canada, deux professions peuvent également porter la désignation « infirmière ou infirmier vétérinaire ». En Ontario, ce sont les techniciens vétérinaires autorisés, profession qui est régie par une loi provinciale. Dans le reste du Canada, ce sont les techniciens en santé animale, profession qui est régie par la même loi régissant la profession de vétérinaire. Leurs formations et responsabilités au sein d’un hôpital vétérinaire sont les mêmes.

Qu’est-ce que je dois considérer pour choisir mon vétérinaire?

Vous devez tenir compte de plusieurs facteurs pour choisir un vétérinaire. Souvent, les membres de votre famille et vos amis peuvent avoir de bonnes références. L’élément le plus important dont il faut peut-être tenir compte est que vous devez être en mesure d’établir une relation de confiance avec le vétérinaire de votre animal de compagnie. Lorsque vous rencontrerez le vétérinaire qui vous convient, vous placerez immédiatement votre confiance en celui-ci.

Il a souvent été dit que les propriétaires d’animaux de compagnie doivent plutôt se demander dans quelle mesure leur vétérinaire porte attention à leur animal, plutôt que si celui-ci à beaucoup de connaissances : si votre vétérinaire n’a pas la réponse à une question, il peut toujours référer votre animal de compagnie à un spécialiste. N’oubliez pas que la question n’est pas seulement de savoir si vous faites confiance au vétérinaire en ce qui concerne le bien-être d’un membre important de votre famille, mais également si, à un certain moment au cours de la vie de votre animal, d’importantes décisions devront être prises. À ce moment-là, vous devrez placer toute votre confiance en votre vétérinaire et en les décisions que vous prendrez en collaboration avec celui-ci.

Bien sûr, d’autres facteurs influenceront votre choix. La qualité des soins médicaux et chirurgicaux sera sûrement un facteur dont vous tiendrez compte. L’hôpital est-il situé dans un endroit pratique? Y a-t-il un stationnement à proximité? Le personnel est-il obligeant, attentionné et réactif? Les heures d’ouverture vous conviennent-elles? Voilà quelques questions que vous devez vous poser avant de choisir un vétérinaire et un cabinet.

En général, quelle est l’opinion des vétérinaires au Canada en ce qui concerne l’assurance des animaux de compagnie?

La plupart des vétérinaires ont une opinion positive de l’assurance des animaux de compagnie. Ils réalisent que ce type d’assurance permet aux propriétaires de faire ce qu’il y a de mieux dans toutes les circonstances pour leurs animaux de compagnie. L’assurance des animaux de compagnie élimine la triste nécessité d’euthanasier un animal en raison du manque de fonds. La médecine vétérinaire est hautement avancée et offre des modalités de traitement semblables à celles offertes aux propriétaires. Toutefois, la médecine vétérinaire n’est pas socialisée (comme l’assurance maladie au Canada), et des coûts (parfois importants) sont associés aux traitements médicaux.

Les vétérinaires sont des professionnels très occupés et doivent discuter de plusieurs points avec les propriétaires lorsque ceux-ci amènent leurs animaux de compagnie pour une visite d’examen. En raison du temps disponible, un vétérinaire ne pourra peut-être pas mentionner les avantages offerts par l’assurance des animaux de compagnie, même s’il reconnaît la valeur de celle-ci. Le personnel de clinique est souvent une ressource très attentionnée qui peut répondre à vos questions.

Comment les vétérinaires sont-ils formés?

La médecine vétérinaire est considérée comme l’un des programmes d’études les plus rigoureux et contingentés en Amérique du Nord; seuls un petit nombre de candidats faisant une demande d’admission à un établissement d’études vétérinaires est accepté. Il y a cinq établissements d’études vétérinaires au Canada offrant tous le même programme d’études. Les candidats acceptés ont habituellement effectué deux à sept années d’études universitaires préalables et doivent suivre le programme de médecine vétérinaire d’une durée de quatre ans.

Comment les vétérinaires obtiennent-ils une licence? Que doivent-ils faire pour conserver une licence?

Une fois leur diplôme en médecine vétérinaire obtenu, les vétérinaires obtiennent une licence dans leur province de résidence. Pour conserver leur licence, les vétérinaires doivent respecter des normes élevées établies par leurs pairs (il s’agit d’une profession autoréglementée). Par la suite, ils doivent suivre une formation continue annuelle pour s’assurer d’être à jour sur le plan professionnel, dans le but de maintenir leurs compétences avancées.

Quels sont les divers types de vétérinaires (c.-.à-d., spécialistes)?

Bien que la plupart des diplômés en médecine vétérinaire choisissent de mener leur carrière en médecine vétérinaire générale, certains poursuivent leur cheminement universitaire dans un domaine de spécialité pour devenir des « spécialistes ». Les spécialités offertes sont semblables à celles de la médecine pour les êtres humains, comme la cardiologie, la médecine interne et la chirurgie orthopédique. Une fois leurs études terminées, ces vétérinaires peuvent demeurer dans le milieu universitaire en tant que professeurs ou ils peuvent se tourner vers la pratique privée, soit individuellement ou en s’associant à d’autres vétérinaires de cabinets privés plus importants.

Qu’est-ce que comprennent les coûts des soins vétérinaires (
c.-à-d., comment dois-je calculer les honoraires de mon vétérinaire)?

Les propriétaires d’animaux de compagnie oublient souvent que la médecine vétérinaire n’est pas une médecine partiellement prise en charge par le gouvernement. Ainsi, ils ont du mal à comprendre pourquoi les traitements sont aussi dispendieux. Pour pouvoir offrir des soins à leurs patients, il ne suffit pas aux vétérinaires d’installer une affiche, de se munir d’un stéthoscope et d’établir un cabinet. Contrairement aux médecins généralistes pour les êtres humains, les vétérinaires sont formés pour exécuter beaucoup plus d’actes. Il doivent être à la fois des radiologues, des chirurgiens, des dentistes, des pharmaciens, des anesthésistes, etc. C’est pourquoi leur formation est plus longue et plus exigeante, mais c’est également la raison pour laquelle ils DOIVENT offrir des installations de soins complètes pour pouvoir assurer des soins vétérinaires adéquats. Les cliniques vétérinaires doivent avoir le même équipement que l’on retrouve dans la plupart des hôpitaux pour les êtres humains, équipement qui requiert une vaste gamme d’employés qualifiés.

Peu de propriétaires d’animaux de compagnie savent qu’un tiers des impôts des particuliers sert à exploiter tous les hôpitaux pour les êtres humains du Canada. Cela dit, il est évident que les coûts des soins vétérinaires découlent des énormes frais indirects que doivent assumer la plupart des vétérinaires pour offrir des soins de première qualité à leurs patients. Les divers organismes d’attribution de permis vétérinaires du Canada ont des exigences très strictes sur la qualité des soins prodigués et sur les normes que doivent respecter les hôpitaux vétérinaires. Les installations avancées requises contribuent en grande partie aux coûts de la médecine vétérinaire.