QUELS POISONS SURVEILLER POUR PROTÉGER VOTRE ANIMAL CET AUTOMNE?

16/10/17

L’automne est une des plus belles saisons au Canada. Mais il apporte aussi son lot de dangers. Avec l’Halloween qui arrive à grands pas, l’occasion est tout indiquée pour vous informer sur les sources d’intoxication auxquelles peut être exposé votreanimal. Voici une liste des toxines et poisons les plus courants préparée par notre partenaire Pet Poison Helpline®.

Chocolat: Un biscuit aux pépites de chocolat de temps à autre ne pose pas problème. Mais d’autres types de chocolat sontplus dangereux – plus un chocolat est foncé et amer, plus il est toxique pour votre animal. Le chocolat à cuisson et le chocolatnoir sont les plus nocifs. Faites aussi attention aux multivitamines aromatisées à croquer, aux produits de boulangerie et aux grains de café enrobés de chocolat. L’empoisonnement est causé pas un composé chimique semblable à la caféine : la théobromine. L’ingestion d’une trop grande quantité de théobromine (ou de caféine) peut occasionner des vomissements, de la diarrhée, de l’hyperactivité, une inflammation du pancréas (pancréatite), de l’arythmie ou des convulsions. Plus rarement, cela peut être mortel. À l’approche de l’Halloween, assurez-vous que vos enfants savent qu’ils doivent garder leurs friandises hors de portée de votre chien. (Près de 95 % des appels concernant le chocolat visent des chiens, car les chats sont habituellement trop sélectifs pour en manger.) Pour certains chiens, même les emballages de friandises peuvent présenter un danger : ils peuvent obstruer l’estomac ou provoquer une occlusion intestinale.

Restes de table: Gâter votre chien en lui donnant vos restes de table n’est pas nécessairement une bonne idée. Même si la nourriture grasse (bacon, sauces, peau de poulet ou de dinde, cartilage, etc.) n’est pas toxique en soi, elle peut entraîner des problèmes légers comme la gastroentérite (vomissements, diarrhée) ou d’autres plus sévères comme la pancréatite, qui peut être fatale. D’autres aliments (p. ex., maïs en épis) peuvent obstruer les intestins de votre chien. L’occlusion intestinale provoque des vomissements en jet et de la diarrhée, et peut nécessiter une intervention chirurgicale coûteuse. Les desserts qui contiennent du xylitol (un édulcorant naturel sans sucre) ou des raisins frais ou secs peuvent aussi causer un empoisonnement. Le xylitol fait grandement chuter la glycémie et, à forte dose, peut causer une insuffisance hépatique. Quant aux raisins (frais ou secs), ils peuvent provoquer une insuffisance rénale aiguë et fatale. Dans le doute, évitez de donner des restes de table à
vos animaux!

Compost: Le compostage est une excellente habitude, mais si vous avez des animaux, vous devez prendre des précautions. Votre compost ne doit pas contenir de produits laitiers ni de viandes et ne doit pas être accessible à vos animaux decompagnie ni aux animaux sauvages. Cette matière organique en décomposition peut contenir des moisissures et il s’y forme parfois des mycotoxines trémorigènes – des champignons provoquant de graves tremblements et convulsions chez les animaux et l’humain. Même en cas d’ingestion d’une petite quantité, des symptômes peuvent apparaître dans une période de 30 minutes à quelques heures (agitation, hyperthermie, hyperréactivité, respiration rapide, salivation excessive et vomissements). Il arrive même que des signes neurologiques graves se manifestent (p. ex., incoordination, tremblements, convulsions). Ces symptômes peuvent aussi être causés par des toxines comme le métaldéhyde (p. ex., piège à limace),la strychnine, les composés organophosphorés(insecticide présent dans certains types de produits pour les plantes) et la méthylxanthine (p. ex.,chocolat). Une décontamination et un traitement rapides sont nécessaires pour garder votre animal en vie.

Poisons à souris et à rats (rodenticide): Quand vous préparez votre garage, votre chalet ou votre maison pour l’hiver, n’oubliez pas que les poisons à souris et à rats peuvent être nocifs pour vos animaux de compagnie. Assurez-vous de placer vos appâts empoisonnés hors de leur portée (sur des tablettes en hauteur, derrière des meubles, etc.). Quatre catégories de rodenticides sont actuellement disponibles pour un usage général. Chaque catégorie de produit agit différemment. Les symptômes d’empoisonnement varient aussi chez les rongeurs et les animaux curieux qui les consomment.

  • Anticoagulants à longue durée: Les anticoagulants à longue durée sont le type de rodenticide le plus connu, et probablement le plus utilisé. Cette famille de rodenticides cause des saignements internes et empêche une coagulation normale. Les symptômes les plus courants sont la toux (sang dans les poumons), l’intolérance à l’exercice, la faiblesse, l’apparition de grosses masses molles sous la peau, les vomissements, les saignements de nez, les ecchymoses, le sang dans l’urine, le saignement des gencives et le manque d’appétit. Avec les anticoagulants à longue durée, les signes de saignement apparaissent après 2 ou 3 jours. Pour vérifier si un animal a ingéré ce poison, un test de coagulation (temps de Quick ou temps de prothrombine) est nécessaire (il faut que 36 à 48 heures se soient écoulées depuis l’ingestion pour que le test soit anormal). Heureusement, il existe un antidote pour ce genre de poison : de la vitamine K1 sous ordonnance,à prendre 1 ou 2 fois par jour pendant un mois. La plupart des cliniques vétérinaires ont ce médicament bon marché sous la main. Vu la longue durée de ces anticoagulants, ils peuvent rester dans le foie de votre animal durant des mois, voire des années. Donc, si une deuxième ingestion survient, il est primordial que vous informiez votre vétérinaire que votreanimal a été exposé au poison auparavant, car il y aura un effet cumulatif.
  • Brométhaline: Ce type de poison à rats gagne en popularité et est souvent vendu avec des sites d’appâtage. Il agit en causant une enflure du cerveau et de moelle épinière. Un animal qui ingère une quantité toxique du produit peut souffrir d’incoordination, de paralysie, de tremblements ou de convulsions. L’empoisonnement survient avec une très faible dose, surtout chez les chats. Malheureusement, il n’y a pas d’antidote et le traitement peut nécessiter une hospitalisation prolongée en raison de la durée des effets neurologiques (jusqu’à une semaine). Les propriétaires de chats devraient éviter d’utiliser ce produit dans leur maison. vie.
  • Cholécalciférol (vitamine D3): Un des poisons à rats les plus dangereux est celui à base de vitamine D3. Il fait augmenter les taux de calcium et de phosphore dans le sang au point de causer une insuffisance rénale. Même l’ingestion d’une infime quantité de ce poison est problématique et nécessite généralement un traitement à long terme qui coûte cher. Puisque l’empoisonnement au cholécalciférol est très difficile à traiter, ce produit est déconseillé aux propriétaires de chats et de chiens. Phosphure de zinc : Ce produit, qui se retrouve le plus souvent dans les appâts à spermophiles et à taupes, est conçu pour être utilisé à l’extérieur. L’ingestion de phosphure de zinc entraîne la formation d’un gaz toxique – la phosphine – dans l’estomac, de graves ballonnements, des vomissements abondants, des douleurs abdominales et des complications potentielles pour les poumons, le coeur et le foie. Comme pour les autres rodenticides, une petite quantité peut avoir de graves répercussions! Il est important de garder ce genre de produit hors de portée de votre animal, car s’il vomit et que vous respirez les gaz qui s’échappent, vous pourriez être empoisonné vous aussi.
  • Champignons: Beaucoup de champignons qui poussent en Amérique du Nord sont inoffensifs. Mais certains champignons peuvent irriter l’estomac et les intestins, causer des hallucinations et même être mortels (en raison d’uneinsuffisance hépatique ou rénale, par exemple). Les empoisonnements causés par des champignons sont plutôt rares. Toutefois, il est difficile pour les vétérinaires et les propriétaires d’animaux d’identifier correctement les différentes espèces. Et consulter un mycologue (un expert en champignons) n’est pas toujours possible! Puisque certains champignons sont très toxiques, emmenez votre chien immédiatement chez le vétérinaire aux fins de décontamination (vomissement provoqué, administration de charbon activé pour prévenir l’absorption du poison). Dans les cas graves, une aspiration gastrique (lavage d’estomac) est parfois nécessaire. Les signes d’ingestion de champignons toxiques les plus courants sont les vomissements, la diarrhée, les douleurs abdominales, l’incoordination, la léthargie, les tremblements et les convulsions. Des dommages au foie et aux reins peuvent survenir plus tard. Il est utile de ramasser tous les morceaux du champignon pour pouvoir l’identifier par la suite. Enveloppez le champignon dans un essuie-tout et mettez-le dans un sac en papier (pas un sac en plastique), en prenant soin d’écrire sur le sac « POISON – NE PAS MANGER ».

La meilleure chose à faire est de vous renseigner sur les substances toxiques qui peuvent se trouver à l’intérieur ou autour de la maison et de tout faire pour que vos animaux n’y soient pas exposés. Gardez les produits dangereux dans des contenants bien fermés et identifiés, hors de leur portée. Si vous soupçonnez un empoisonnement, communiquez immédiatement avec votre vétérinaire ou la ligne d’assistance Pet Poison Helpline. Si vous êtes couvert par l’assurance Pets Plus Us, les «avantagesRuban bleu » vous permettent d’appeler gratuitement. Consultez votre guide de l’utilisateur pour le numéro de téléphone, ou composez le 1-800-364-8422.

Si vous n’êtes pas couvert par l’assurance Pets Plus Us, vous pouvez joindre la ligne Pet Poison Helpline au 1-800-213-6680 pour obtenir réponse à vos questions ou préoccupations. Des frais s’appliquent, mais votre appel pourrait sauver la vie de votre animal!

Ressources : Pet Poison Helpline est la ligne d’aide d’un centre antipoison pour animaux établi à Minneapolis. Les propriétaires d’animaux et les vétérinaires peuvent appeler en tout temps s’ils pensent qu’un animal s’est empoisonné. Le personnel du centre donne des conseils pour toutes les espèces d’animaux, y compris les chiens, les chats, les oiseaux, les petits et gros mammifères et les espèces exotiques. La ligne Pet Poison Helpline est la solution la plus avantageuse en cas d’empoisonnement d’un animal. Les frais incluent des consultations de suivi jusqu’à ce que le dossier soit fermé. La ligne est accessible partout en Amérique du Nord, au 1-800-213-6680. Vous trouverez de plus amples renseignements au www.petpoisonhelpline.com.