walking your dog in the winter

PROMENER SON CHIEN EN HIVER

08/01/14

Des promenades régulières peuvent avoir un grand effet sur la santé globale de votre chien, ainsi que sur la vôtre. Non seulement aident-elles aident à brûler de l’énergie et à améliorer votre relation avec votre animal de compagnie, mais elles améliorent aussi la santé cardiovasculaire et favorisent la gestion du poids.

Bien qu’il nous semble facile de sortir fréquemment en été, nous savons néanmoins qu’on a du mal à se motiver à sortir et à marcher durant les mois d’hiver. Suivez les étapes ci-après pour rendre la promenade de votre chien en hiver plus agréable.

Avant de sortir

Il est important de connaître les limites de votre chien. Selon la race et la santé de votre chien, celui-ci peut avoir du mal à supporter le froid aussi bien que les autres chiens.  Par exemple, les Malamutes d’Alaska sont élevés dans un climat froid, tandis que les lévriers ont beaucoup plus de difficultés à s’adapter au froid.

Pour s’assurer qu’une promenade en hiver sera agréable, vous devez être bien vêtu et votre chien doit être bien protégé. Des vêtements multicouches, des gants et un chapeau vous gardent bien au chaud; et une bonne paire de bottes d’hiver vous aide à marcher sur la glace.  Selon la race, votre chien peut apprécier une veste aussi; des chaussons pourraient lui être très utiles s’il accepte de les porter. Si votre chien ne tolère pas les chaussons et se ses pattes sont irritées, songez à utiliser une cire pour les pattes afin de protéger celles-ci des éléments.

En plus de vêtements chauds, il est important de s’assurer que votre chien porte des étiquettes d’identification sur son collier et que les renseignements sur la micropuce sont à jour. Les chiens peuvent se perdre facilement dans la neige, car ils ont beaucoup plus de mal à reconnaître les odeurs dans le froid. Si votre chien s’éloigne de vous, l’étiquette d’identification vous aidera à le retrouver.

Pendant la promenade

En fonction de la température, il est possible que vous ne puissiez pas rester dehors aussi longtemps que vous le faites habituellement. Une promenade de dix à vingt minutes par jour est généralement assez longue dans des températures glaciales.  Essayez de jouer un jeu avec votre chien pour profiter au maximum de votre temps ; la plupart des chiens courir après les boules de neige. Lorsque vous jouez, éloignez-vous des étangs et des lacs gelés. Si votre chien s’enfonce dans la glace, il lui est difficile de s’en sortir et c’est très dangereux pour vous de le sauver.

Si votre animal de compagnie n’agit pas normalement en gémissant ou en grelottant, c’est le moment de rentrer à la maison. Si votre chien a passé beaucoup de temps dehors et montre des signes d’hypothermie ou d’engelures (par exemple, léthargie, oreilles ou pattes enflées), appelez votre vétérinaire.

Au retour à la maison

De retour à la maison, essuyez les pattes, les jambes et le ventre de votre chien avec un chiffon humide pour enlever le sel qui peut se trouver sur ses poils. S’il s’agit d’un chien poilu, enlever les amas de neige avec de l’eau chaude.  De plus, vérifiez régulièrement les pattes de votre chien après la promenade pour vous assurer que les coussinets ne sont pas gercés ou ne saignent pas.