fille avec un chien dans l'herbe

PROTÉGER VOTRE ANIMAL DE COMPAGNIE CONTRE LA MALADIE DE LYME

06/04/14

La borréliose, plus connue sous le nom de maladie de Lyme, est causée par la bactérie spirochète Borrelia burgdorferi. Cette maladie est transmise aux humains et aux animaux principalement par la tique aux pattes noires au stade adulte, Ixodes scapularis. À l’origine, la tique était appelée « tique du chevreuil » parce que l’on croyait, à tort, que l’on retrouvait cette tique seulement chez les chevreuils. Or, le chevreuil ne constitue qu’une des espèces animales porteuse de cette tique. L’être humain, les chiens, les chats, les souris, les ratons laveurs, les oiseaux ainsi que plusieurs autres espèces animales peuvent en tant qu’hôtes pour la tique aux pattes noires.

 Les tiques adultes sont rousses et mesurent presque un huitième de pouce (3 mm). Nous les retrouvons habituellement là où la végétation est dense et dans des zones boisées ou gazonnées. Quoique les tiques soient principalement actives le printemps et l’été, elles peuvent également l’être lorsque la température s’approche du point de congélation ou l’excède. Le niveau d’activité sera pas s’il y a présence de neige au sol, mais les tiques peuvent être actives s’il y a plusieurs jours consécutifs de chaleur.

La maladie de Lyme n’est pas une maladie zoonotique, ce qui signifie qu’elle ne peut pas être directement transmise d’un animal à un humain. Elle nécessite plutôt un porteur-hôte, ce qui est le cas avec la tique Ixodes. S’il n’y a pas présence de tiques ou d’exposition potentielle à des tiques, alors ni vous ni vos animaux de compagnie ne serez infectés. C’est pour cette raison que la prévention à l’exposition aux tiques est importante.

Protéger vos animaux de compagnie contre les tiques

  • Pour contracter la maladie de Lyme, une tique doit se fixer à votre chien pendant au moins 48 heures et à votre chat pendant au moins 18 heures. Par conséquent, la meilleure manière d’éviter la maladie de Lyme est d’enlever les tiques aussitôt qu’elles apparaissent. Des inspections quotidiennes de votre chien et chat sont recommandées, particulièrement le printemps et l’été.
  • En plus de vérifier régulièrement pour la présence de tiques, l’application d’un antiparasitaire topique (uniquement sur les chiens!) aidera à réduire le risque. Plusieurs produits contre les tiques sont disponibles, alors discutez du meilleur choix avec votre vétérinaire. Cela est particulièrement important à faire si vous avez des chats dans votre maison.
  • Il existe plusieurs vaccins pour chiens (aucun pour les chats) pour la prévention de la maladie de Lyme. La nécessité de la vaccination devrait être déterminée au cas par cas, après discussion avec votre vétérinaire, puisque qu’il peut y avoir des réactions et l’immunité naturelle d’un chien est en mesure de prévenir plusieurs infections, y compris les morsures par des tiques infectées.
  • Jusqu’à ce qu’un vaccin efficace soit conçu pour les chats, la vigilance demeure le meilleur outil pour trouver et enlever les tiques avant qu’une infection se produise. Une mesure encore plus sûre est de garder vos chats à l’intérieur, à l’écart des tiques et des autres dangers qu’ils peuvent rencontrer à l’extérieur.

Remèdes contre les tiques pour vos animaux de compagnie

  • Si vous vous sentez à l’aise d’enlever la tique, vous pouvez le faire sans l’aide d’un vétérinaire. La meilleure manière d’enlever une tique est d’utiliser pinces à sourcils pour saisir la tique aussi près que possible de la peau. Si vous devez utiliser vos doigts, protégez-les à l’aide d’un papier-mouchoir ou de gants jetables. Ensuite, retirez la tique franchement. Veillez à ne pas tordre ou écraser la tique en la retirant, car sa tête pourrait se séparer de son corps. Après avoir retiré la tique, désinfectez soigneusement la zone de la piqûre. Votre vétérinaire peut aussi vous fournir un outil en plastique peu coûteux, le « Tick TwisterMD », qui est très efficace pour le retrait facile de tiques de différentes dimensions.
  • Puisque les agents infectieux peuvent être contractés par toute lésion ouverte sur la peau, il est préférable de se laver les mains immédiatement après avoir retiré la tique afin d’y limiter votre exposition.
  • Une fois la tique retirée, vous pourriez la préserver dans de l’alcool à friction pour des raisons d’identification. Assurez-vous d’étiqueter le contenant en indiquant l’heure et le lieu de la piqûre ainsi que l’emplacement de la piqûre sur le corps. Ces informations vous aideront à vous souvenir des détails relativement à l’incident, particulièrement s’il y a présence de symptômes.

La maladie de Lyme chez les chiens 

Un chien infecté peut montrer peu de signes ou toute une gamme de symptômes. Le rash révélateur au site de l’infection, commun chez l’humain, ne se manifeste pas chez les chiens.

Bien qu’il y ait une variété de signes cliniques pouvant se manifester chez le chien, la grande majorité des chiens qui développent la maladie de Lyme présentent une boiterie soudaine et leur démarche est souvent maladroite et douloureuse avec une inflammation des articulations. Il peut ou non y avoir présence de fièvre. Suite à une exposition aux tiques Ixodes infectées, ces signes peuvent prendre plusieurs mois à se manifester, ce qui peut compliquer le diagnostic.

La maladie de Lyme chez les chats

Dans plusieurs cas, les chats atteints de la maladie de Lyme ne présentent aucun symptôme. En fait, la maladie de Lyme est rare chez les chats. Chez les chats qui en sont infectés, les signes ressemblent à ceux que l’on retrouve chez les chiens, par exemple, la boiterie en raison d’une inflammation des articulations ainsi que la léthargie et la perte d’appétit.

Bien que la forme chronique et débilitante de la maladie de Lyme retrouvée chez les humains est rare chez nos animaux de compagnie, vous pourriez demander à votre vétérinaire de vérifier pour la présence de cette maladie advenant une affection chronique causant la boiterie et l’apathie.