homme avec le chat

DÉTECTER ET TRAITER LES ALLERGIES SAISONNIÈRES CHEZ VOTRE ANIMAL

12/05/14

L’une des choses les plus frustrantes pour un propriétaire est de regarder son chien se gratter sans cesse. Maintenant que la neige nous a finalement quittés, une variété de moisissures et autres allergènes sont présents sur l’herbe à l’extérieur. Alors que les plantes et les arbres commencent à fleurir, des allergènes potentiels (pollens, moisissures, etc.) vont également saturer l’air, provoquant possiblement une réaction allergique chez vos chiens... et vous-même!

Le printemps et l’automne sont les pires périodes de l’année pour les allergies. Toutefois, selon ce qui cause les allergies, elles peuvent se présenter à toute période de l’année, y compris l’hiver. Dans la plupart des cas, les chiens souffrent d’allergies saisonnières, mais il est également possible que le déclencheur (l’allergène) soit situé à l’intérieur de votre maison. En fait, les poussières de maison et les acariens détriticoles, ainsi que les tissus naturels comme la laine, constituent également des allergènes communs. Si votre chien se gratte à l’année, peu importe la saison, il est fort probable que l’allergène se retrouve à l’intérieur de votre maison. Bien que les protéines alimentaires ne soient la cause que de 5 % des allergies, elles pourraient tout de même être à la racine des allergies de votre animal pendant l’année.

Symptômes d’allergies saisonnières chez vos animaux de compagnie

Le symptôme le plus commun d’allergies chez vos animaux de compagnie est le grattement. Pour cette raison, plusieurs propriétaires confondent allergies et puces. Quoique les puces sont toujours possibles, nous les retrouvons surtout vers la fin de l’été et à l’automne. Si votre chien a des puces le printemps, cela pourrait signifier que des écureuils se retrouvent peut-être dans votre grenier!

En plus de se gratter, plusieurs chiens vont se lécher les pattes, se frotter le visage au sol et même se traîner l’arrière (bien que cela soit le plus souvent dû aux glandes anales ou aux problèmes rectaux). L’autre manifestation commune d’allergies, même sans le grattement, se présente sous forme de problèmes auriculaires. Bien que la plupart des problèmes auriculaires répétitifs ont des éléments sous-jacents communs, les allergies (atopie) sont au haut de la liste.

Déterminer si votre animal de compagnie souffre d’allergies saisonnières

Quoique votre vétérinaire puisse soupçonner que les allergies saisonnières soient la cause des signes cliniques de votre animal, des tests diagnostiques supplémentaires pourraient être nécessaires. Bien qu’un dépistage sanguin des allergies soit peut-être recommandé, la norme d’excellence est le test cutané. Ce type de test est plus précis, mais il exigera probablement la consultation d’un dermatologue. Une fois les résultats des tests cutanés connus, une solution unique est développée pour injection dans votre chat ou votre chien sur une base régulière dans le but de lentement « apprendre » à son système immunitaire de ne pas devenir si hyperactif lorsqu’il y a exposition à l’allergène. Cette technique de traitement est appelée hypersensibilisation et est également utilisée chez l’être humain. Ces injections peuvent être administrées par vous ou votre vétérinaire – si vous n’avez pas peur des aiguilles.

Le traitement des allergies saisonnières de votre animal de compagnie

Les tests cutanés et les injections d’hypersensibilisation peuvent représenter un défi en matière de temps requis et de coût et ils ne sont pas toujours efficaces. Par conséquent, la pharmacothérapie est souvent nécessaire pour contrôler les démangeaisons et les autres symptômes, même avec les injections. La prednisone est probablement le médicament le plus communément prescrit, soit seul ou en combinaison avec un antihistaminique. La prednisone est efficace, mais comporte des effets secondaires à court et à long terme. À court terme, elle stimule la consommation excessive de liquides ainsi que l’appétit. Une utilisation à long terme peut nuire aux organes internes de votre chien (les glandes surrénales en particulier). La prise du médicament un matin sur deux au lieu de quotidiennement peut aider à minimiser les effets secondaires.

Les acides gras oméga-3 et les antihistaminiques peuvent également être efficaces pour le traitement des symptômes d’allergies si vous savez ce qui les cause et que vous êtes proactifs par rapport au traitement. Plusieurs types d’antihistaminiques sont disponibles, mais selon les études, l’hydroxyzine est très efficace chez la plupart des chiens. De nombreuses études démontrent également que les acides gras oméga-3 peuvent être des anti-inflammatoires efficaces pour la peau des chiens. Votre vétérinaire vous conseillera sur le type et le dosage.

La vaste majorité des chiens (et heureusement très peu de chats) qui ont des allergies saisonnières développeront des problèmes chaque année. En fait, au fil des ans, le nombre d’allergènes va souvent augmenter et ainsi l’aspect « saisonnier » des allergies passera du printemps au printemps et automne et, potentiellement, à toute l’année. Il est important de déterminer si votre animal de compagnie souffre d’allergies saisonnières et d’initier un traitement préventif avec votre vétérinaire avant que les signes cliniques échappent à votre contrôle. De cette manière, tous pourront profiter de la température clémente à l’extérieur!