Two dogs sitting on grass

COMMENT AIDER LES CHIENS À SURMONTER L’ANXIÉTÉ DE SÉPARATION

06/12/14

L’anxiété de séparation peut causer de gros problèmes pour les animaux de compagnie et les gens qui les aiment.

Lorsque les chiens souffrant d’anxiété de séparation sont séparés des gens auxquels ils sont attachés, ils paniquent. Ces chiens manifestent des problèmes de comportement et des symptômes de détresse lorsqu’ils sont laissés seuls. Les activités dangereuses comme creuser, mâchonner et tenter de s’évader peuvent entraîner des dents cassées, des gencives abîmées ou des blessures aux pattes.

Voici certains des symptômes d’anxiété de séparation les plus fréquents :

  • Souiller la maison
  • Tourner en rond
  • Mâchonner et avoir un comportement destructeur
  • Aboyer et hurler
  • Creuser et tenter de s’échapper

Il existe beaucoup de signes révélateurs de l’anxiété de séparation :

  • Lorsque vous êtes chez vous, votre chien peut vous suivre d’une pièce à l’autre.
  • Lorsque vous vous préparez à quitter la maison, votre chien peut devenir agité, déprimé ou anxieux. Votre chien peut même tenter de vous empêcher de quitter la maison.
  • Lorsque vous rentrez chez vous, votre chien vous accueille frénétiquement. C’est comme s’il ne vous avait pas vu depuis plusieurs jours, même si vous n’êtes seulement sorti qu’un petit moment.
  • Si vous voyez du désordre en rentrant chez vous, n’oubliez pas que votre chien n’essaie pas de vous punir en étant rancunier. Il essaie seulement de faire face à un niveau d’anxiété et de stress extrême. La punition n’est jamais une solution. Au contraire, cela pourrait aggraver la situation.

Ce que vous pouvez faire pour aider votre chien

Lorsque votre chien souffre d’anxiété de séparation, cela peut vous fendre le cœur de le laisser seul à la maison. Toutefois, n’oubliez pas que les choses que vous dites ou que vous faites peuvent contribuer à alimenter l’anxiété. Il est important de bien gérer la situation.

D’abord, avant de prendre toute mesure, consultez votre vétérinaire pour écarter tout problème médical ou autre facteur qui pourrait être responsable du comportement de votre chien. Une fois que vous avez déterminé que l’anxiété de séparation en est la cause, vous pouvez contribuer à soulager l’anxiété de votre chien en lui montrant qu’il n’y a rien de mal à être loin de vous.

Voici quelques conseils :

  • Entrez et sortez sans dramatiser la situation. Lorsque vous quittez la maison, dites au revoir tranquillement et ne faites pas d’histoire. Lorsque vous rentrez chez vous, saluez simplement votre chien et attendez qu’il se calme avant de lui donner plus d’attention. Ne montrez pas trop d’enthousiasme : caressez-le tranquillement.
  • Laissez-lui votre odeur. Avant de partir, donnez à votre chien un vieux t-shirt que vous avez porté récemment ou un autre vêtement qui sent votre odeur. Placez le vêtement dans le lit de votre chien pour qu’il puisse s’y blottir.
  • Laissez une friandise spéciale ou un jouet spécial pour votre chien lorsque vous partez. Votre chien finira par associer votre départ avec de bonnes choses. Les jouets de type casse-tête renfermant des friandises sont une excellente option pour divertir votre chien pendant un bon bout de temps. Lorsque vous rentrez chez vous, prenez le jouet et rangez-le, afin que votre chien puisse apprendre qu’il peut uniquement y avoir accès lorsque vous êtes absent.
  • Apprenez à votre chien à s’asseoir et à rester immobile. Apprenez à votre chien à suivre ces directives pendant que vous vous déplacez dans une autre pièce. Utilisez le renforcement positif pour le récompenser. Augmentez graduellement la distance que vous parcourez et la durée de votre absence.
  • Utilisez des produits ayant des effets calmants pour soulager les sentiments d’anxiété. Les vaporisateurs de phéromones et les remèdes homéopathiques peuvent aider beaucoup de chiens à se détendre et à faire face à des situations stressantes.
  • Créez un endroit sécuritaire. Confinez votre chien dans une seule pièce ou une petite partie de votre maison pour contrôler son comportement destructeur. Assurez-vous que l’endroit est équipé de fenêtres pour que votre chien ne se sente pas isolé et donnez-lui beaucoup de choses pour se distraire afin de le garder occupé.
  • Gardez votre chien actif, autant mentalement que physiquement. Laissez votre chien dépenser son énergie excédentaire et satisfaire son besoin d’être occupé. Assurez-vous que votre chien fait plein d’exercice, particulièrement juste avant que vous ne quittiez la maison.
  • N’envisagez pas d’obtenir un autre animal de compagnie pour aider à régler le problème. Votre chien n’est pas anxieux parce qu’il est seul : il est anxieux parce qu’il est séparé de vous. L’arrivée d’un autre animal pour lui tenir « compagnie » ne règlera pas le problème.
  • Demandez des médicaments contre l’anxiété à votre vétérinaire. Même si ces médicaments ne conviennent pas à tous les chiens, ils peuvent être très utiles, particulièrement en cas d’anxiété de séparation grave.
  • Parlez-en à un entraîneur d’animaux ou un spécialiste du comportement animal. Ces professionnels peuvent vous montrer comment entraîner et désensibiliser votre chien. Toutefois, n’oubliez pas que vous ne pouvez pas changer les choses trop rapidement ou trop radicalement. Votre chien doit apprendre à accepter chaque nouvelle étape sans éprouver d’anxiété.